Logement Relais

Les logements relais c’est quoi ?

Les Logements Relais sont nés de la volonté commune de la Ligue de l’Enseignement et du Conseil Départemental des Yvelines de mettre en place un lieu d’hébergement protégé destiné à l’accueil des jeunes femmes victimes de violences intra-familiales.

Objectifs :

  • Offrir à des jeunes femmes de 18 à 25 ans issues du département, une solution d’hébergement rapide dans un lieu protégé
  • Les soutenir dans ce moment de rupture familiale en apportant un accompagnement social global
  • Les accompagner dans leurs différentes démarches afin qu’elles puissent accéder au droit commun : parcours résidentiel, administratif, insertion sociale et professionnelle
  • Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de leur projet global d’insertion en étroite collaboration autant avec les travailleurs sociaux des 9 territoires d’action départementales des Yvelines.

Comment ça se passe ?

Conditions de séjours  :

Les logements s’adressent à des personnes qui acceptent la vie en colocation (deux jeunes femmes maximum par appartement) et possédant une autonomie suffisante pour assurer la prise en charge de leur quotidien (course, cuisine, vaisselle…). Elles sont responsables de l’entretien et de la bonne tenue des locaux qui leurs sont confiés.

Elles s’inscrivent dans une démarche d’insertion. Un accompagnement est mis en place à cet effet par le coordinateur afin d’optimiser au mieux les différentes démarches.

Établissement d’un contrat de séjour :

Un contrat de séjour sera établi et signé par les différentes parties ainsi qu’un livret de séjour pour une meilleure organisation et une visibilité des différents temps forts de la prise en charge.

Participation Financière :

En fonction de la situation et au cas par cas, les résidentes sont tenues de verser au début de chaque mois des frais d’hébergement dont le montant est fixé après étude du dossier par le comité de suivi.

Durée du séjour :

La période du séjour est de trois mois, renouvelable une fois après avis du comité de suivi.

Modalités de prise en charge :

Le coordinateur référent intervient auprès des résidentes :

  • Pour faciliter leurs démarches dans la vie quotidienne,
  • Faire le lien avec le travailleur social qui reste le référent,
  • Faire l’accompagnement pour les différentes démarches administratives,
  • Veiller à la bonne cohabitation au sein de l’appartement,
  • Mettre en place des ateliers (gestion du budget, calendrier…)
  • Il représente la ligue de l’enseignement auprès des partenaires sociaux.

Contact :

Coordinateur logements relais :

Benazzouz Mustapha

Téléphone : 06 20 81 45 61

email : logement.relais@laligue78.org

Boîte à outils

Nous souhaitons donner du sens à l’accompagnement associatif. La Ligue c’est donc un service adhésion avec une plateforme “Webaffiligue” qui simplifie la gestion de vos adhérents, c’est une compétence assurance avec l’APAC, c’est une aide à la comptabilité pour les petites associations et c’est du prêt de matériel ou de la location…

Retrouvez toutes les informations sur les liens ci-dessous et pour en savoir plus contactez-nous à contact@laligue78.org:

WEBAFFILIGUE

Assurance APAC

Basicompta

Prêt et location de matériel

E.D.I – L’ESCALE à Mantes

L’EDI est un Espace Dynamique d’Insertion. Ses objectifs sont de faire bénéficier chaque stagiaire d’un accompagnement individualisé et d’une aide active, afin de chercher des solutions qui permettront d’élaborer un parcours d’insertion professionnel et social et, évoluer en fonction de son rythme et de ses besoins. Il bénéficie d’outils collectifs à travers des ateliers, afin de développer et mobiliser les ressources de chacun.

Retrouvez l’ESCALE sur son site dédié… www.escale.laligue78.org

Formation des collégiens et lycéens

Présentation:

Parce que l’établissement scolaire est un lieu privilégié d’apprentissage de la citoyenneté et de la démocratie, la Ligue de l’enseignement met son savoir-faire et ses compétences à la disposition des écoles, collèges et des lycées.
Agréée par l’Éducation Nationale en tant qu’association éducative complémentaire de l’enseignement public, la Ligue de l’enseignement s’inscrit comme un partenaire privilégié des établissements scolaires.

A destination de tous les élèves :

La Ligue de l’enseignement propose des temps de formation, d’échanges sur toutes les thématiques liées à la citoyenneté:

  • La laïcité avec l’utilisation de la charte
  • L’égalité fille/garçon
  • La fraternité
  • Lutte contre les discriminations

L’équipe de formateurs propose des plans de formation adaptés à aux besoins et aux demandes des équipes pédagogiques. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour davantage de renseignements et d’informations.

A destination des Délégués Élèves :

La Ligue de l’enseignement fait en sorte que la formation des délégués entre véritablement dans la vie des établissements et participe au développement de la citoyenneté chez les enfants et les jeunes. Selon la circulaire du 2 novembre 1990 « cette formation est indispensable si l’on veut que les délégués-élèves deviennent des partenaires à part entière de la communauté éducative, et ne restent pas de simples représentants des élèves plus ou moins passifs ».

Pour permettre aux délégués de mieux appréhender leur rôle et fonction au sein de l’établissement, nos formations s’articulent autour de 4 objectifs généraux précisés dans la circulaire du 5 avril 1991.

  • Formation civique
  • Droit d’expression et apprentissage de la responsabilité
  • Connaissance de l’établissement et de son environnement
  • Fonctionnement de l’établissement

En fonction de vos besoins, nous pourrons aborder les thèmes suivants :

  • L’organisation des élections : avant, pendant, après
  • Droit et devoir du délégué
  • Connaissance de l’établissement et de son fonctionnement
  • Le conseil de classe : avant, pendant, après
  • Construction de projets

A destination des Élus CVC, CVL, Conseil d’Administration, Maison des Lycéens :

S’engager dans son établissement est un acte fort. Il est donc indispensable d’accompagner les élus dans leurs missions afin de les soutenir mais également de valoriser cet engagement. La Ligue de l’enseignement propose des formations permettant d’outiller, d’informer et d’accompagner les élus.

En fonction de vos besoins, nous pourrons aborder les thèmes suivants :

  • Droit et devoir de l’élu
  • La place de l’élu au sein de l’établissement
  • Connaissance de l’établissement et de son fonctionnement
  • Présentation des missions du CVC, CVL, CA
  • Distinction CVC/CVL et Maison des Lycéens
  • Méthodologie de Projet : accompagnement, suivi
  • Création et accompagnement d’une junior association

Brochure à destination des EPLE à télécharger PLAQUETTE CITOYENNETE SCOLAIRE

contact@laligue78.org

Accompagnement des politiques éducatives

Nous accompagnons, l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de projets éducatifs territoriaux ambitieux, qui prennent en compte la globalité des temps éducatifs, scolaires,périscolaires et extrascolaires.

En nous appuyant sur des logiques de diagnostic et de pilotages partagés ou de pédagogies actives, nous mobilisons un réseau local d’acteurs professionnels et bénévoles pour proposer des activités dans le domaine culturel, artistique, ou sportif, notamment via nos deux fédérations sportives, l’Usep et l’Ufolep.

Qu’il s’agisse des politiques de petite enfance et de scolarisation précoce, des politiques en territoires prioritaires, ou de lutte contre le décrochage des publics adolescents, nous défendons l’apprentissage de la citoyenneté active et du vivre ensemble, par le développement indissociable de l’autonomie et de la solidarité.

Nous ambitionnons ainsi de renforcer le pouvoir d’agir collectif de l’ensemble des acteurs par des projets éducatifs partenariaux, qui mobilisent enseignants, élus et professionnels des collectivités territoriales, services de l’État et de la C.N.A.F., acteurs associatifs, parents et jeunes eux-mêmes, dans une perspective de développement local et de cohésion sociale et intergénérationnelle.

La Ligue de l’enseignement accompagne les collectivités

Dans l’optique d’une éducation globale ambitieuse, nous proposons une élaboration véritablement partagée des projets de territoire. Sur tous les temps éducatifs, dans les domaines de la petite enfance, de la jeunesse ou encore de l’animation sociale et culturelle, nous accompagnons les collectivités qui souhaitent évaluer, réorienter, redynamiser ou élaborer une politique publique, un projet ou une action. Notre contribution peut aller de la phase de diagnostic à une participation au pilotage d’un projet éducatif local. Notre accompagnement est basé sur l’implication des habitants et la formation de nos salariés, bénévoles et volontaires. Il répond à une double exigence : renforcer la qualité de nos actions mais aussi la collaboration entre acteurs.

Contact : florence.cazaux@laligue78.org

Lire c’est partir

La Ligue de l’Enseignement des Yvelines, en partenariat avec l’association  Lire c’est partir, a pour objectif de favoriser la lecture pour tous, en commençant par les plus jeunes « parce que la littérature aide à vivre, dans un livre, il y a tout… ».

Ainsi, la Ligue de l’Enseignement des Yvelines propose à un public âgé de 3 à 12 ans, des livres pour 1,20€ et des CDs audio (sur lesquels il y a une collection de textes lus par des comédiens et enregistrés à partir des livres du catalogue) pour 1,50€.  Nous proposons également des livres en espagnol pour les enfants de 6 à 12 ans.

Ces livres rencontrent un vif succès auprès des enseignants qui voient en ces livres des ressources précieuses et économiques leur permettant de faire lire tous les livres sans (trop) solliciter les familles. Des projets autour de la lecture peuvent également voir le jour là où ils étaient difficilement envisageables. Des mairies sont également intéressées. Mais ces livres sont aussi là pour nourrir les enfants qui sont en soif de lecture. Lire c’est partir répond à une véritable demande qui ne cesse de grandir. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter par e-mail : contact@laligue78.org 

Lire et faire Lire

Plaisir de lire, plaisir de partager

Lire et faire lire est un programme de développement du plaisir de la lecture et de la solidarité intergénérationnelle en direction des enfants fréquentant les écoles primaires et autres structures éducatives (centres de loisirs, crèches, bibliothèques..).

Fonctionnement

A la demande de l’enseignant, ou animateur, et en cohérence avec le projet d’établissement et les pratiques pédagogiques, des bénévoles de plus de 50 ans offrent une partie de leur temps libre aux enfants pour stimuler leur goût de la lecture et favoriser leur approche de la littérature. Des séances de lecture sont ainsi organisées en petit groupe, une ou plusieurs fois par semaine, durant toute l’année scolaire, dans une démarche axée sur le plaisir de lire et la rencontre entre les générations.L’engagement de chacun des partenaires (structure éducative, bénévole), le fonctionnement et le déroulement des séances, etc. est décrit dans une charte.

Objectifs

Lire et faire lire poursuit deux objectifs complémentaires :

  •  un objectif éducatif et culturel qui s’inscrit dans les priorités relatives au développement de la lecture et de la maîtrise de la langue du Ministère de l’Education nationale, participe à la promotion de la littérature de jeunesse auprès des enfants et à la découverte de notre patrimoine littéraire.
  •  un objectif d’échange intergénérationnel destiné à favoriser la rencontre et le dialogue entre des enfants et des retraités.

L.E.J. – Lieux écoute jeunes

Le Lieu Ecoute Jeunes (L.E.J.) offre une écoute et un soutien individuel anonyme et gratuit aux jeunes, aux parents et familles en questionnement sur leur enfant ainsi qu’aux professionnels accompagnant des jeunes.

Le L.E.J. ne propose pas de prise en charge à long terme, mais permet un accès simple et rapide à une psychologue clinicienne :

– pour des difficultés ponctuelles,

– pour bénéficier d’un soutien individuel afin de dénouer certaines problématiques actuelles

– et, si cela s’avère nécessaire, des orientations auprès de professionnels spécialisés sont proposées.

Il s’agit d’une action de :

– prévention primaire pour les jeunes présentant un mal-être, des problèmes affectifs, des questionnements liés à l’adolescence (sexualité, autonomisation, projection dans l’avenir…),

– et de prévention secondaire pour des jeunes exposés à des situations à risques (usage et abus de produits psycho-actifs, souffrance psychique sans prise en charge, décrochage scolaire, contexte familial de maltraitance, d’insuffisance éducative ou de conflit, anxiété, dépression de l’adolescent, conduites à risques) avant que ces problématiques n’évoluent vers des troubles ou des déviances plus sévères (dépendances, ruptures familiales, échec et exclusions scolaires, délinquance…).

Les objectifs sont de  repérer et prendre en charge la souffrance psychosociale, le mal-être des adolescents et jeunes le plus précocement possible, recevoir les parents et si besoin, les soutenir dans leur fonction parentale, en lien avec les structures environnantes (Maison des parents à Trappes, Boutique des parents à Guyancourt…), s’inscrire dans un réseau de proximité en lien avec les jeunes, favoriser l’accès à la santé (soins, prévention), le suivi et l’accompagnement en lien avec l’entourage (professionnel et ou familial).

Publics ciblés

– adolescents et jeunes en difficulté (12 à 25 ans),

– parents en difficulté avec leur adolescent/e,

– adultes et membres de la communauté éducative en difficulté avec un jeune.

L’anonymat et la gratuité permettent que ce dispositif reçoive également les jeunes en situation de fragilité sociale et de précarité.

Modalités

Les entretiens ont lieu sur rendez-vous. L’anonymat est préservé lors de la prise de rendez-vous, seul un prénom est demandé.

Les permanences ont été développées et adaptées en fonction des besoins du public reçu.

  • à Trappes : à l’Institut de Promotion de la Santé : les mercredis de 14h à 18h, vendredis de 16h à 17h30 et les jeudis en fin de journée, de 17h à 19h30

– prise de rdv au 01 30 69 18 84

  • à La Verrière : à la Maison de Quartier Orly Parc, les mardis de 17h à 18h30

– prise de rdv au 01 30 13 87 64

  • à Elancourt : au Bureau Information Jeunesse, les mercredis de 17h à 19h30

– prise de rdv au 01 30 66 45 11

BAFA / BAFD

La formation BAFA et BAFD est une ambition régionale de La Ligue Ile de France. Vous trouverez ci-dessous quelques informations utiles. Pour aller plus loin, retrouver les dates, les tarifs, les lieux de formations sur le site La Ligue Ile de France.

Le temps des loisirs est un moment privilégié pour échanger, rencontrer, découvrir et favoriser l’émancipation et l’autonomie de chacun.

Etre animateur et directeur, c’est contribuer activement à l’éducation des enfants et des jeunes dans le cadre de leurs temps libres.

Les animateurs et directeurs sont amenés à mettre en place, en équipe, des projets permettant à chaque jeune de s’ouvrir à de nouvelles activités, de développer sa personnalité propre, de s’engager pour une société plus juste et plus solidaire.

LE BAFA

Le Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur (BAFA) est un brevet permettant d’encadrer et d’animer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et adolescents en accueils collectifs de mineurs.

Age minimum : 17 ans révolus au premier jour du stage.

Déroulement de la formation :

  1. Une session de formation générale (8 jours minimum)
  2. Un stage pratique (14 jours minimum en deux séjours au plus dans une structure d’accueils de mineurs  déclaré à la DDJS)
  3. Une session d’approfondissement (6 jours) ou de qualification (8 jours minimum)

Le stage pratique doit être effectué 18 mois maximum après la session de formation générale. La totalité de la formation ne peut excéder 30 mois.

Le directeur de chacune des sessions émet une appréciation, après consultation de l’équipe pédagogique, sur les acquis du stagiaire durant la session de formation.

La validation de la session de formation générale confère au candidat la qualité d’animateur stagiaire. Seuls les candidats ayant obtenu cette qualité peuvent continuer la formation.

Délivrance du brevet :

A l’issue des 3 étapes, un jury réuni par la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports du lieu de votre résidence décide de la délivrance du brevet au regard des appréciations émises.

Le BAFD

Le brevet d’aptitude à la Fonction de Directeur (BAFD) est un brevet permettant de diriger, à titre non professionnel, de façon occasionnelle des enfants et adolescents en accueils collectifs de mineurs.

Age minimum : 21 ans révolus au premier jour du stage et être titulaire du BAFA complet ou avoir 25 ans et une dérogation délivrée par la Direction régionale de la jeunesse et des Sports.

Déroulement de la formation :

  1. Une session de formation générale (9 jours)
  2. Un premier stage pratique dans des fonctions de directeur ou d’adjoint de direction (14 jours minimum en deux séjours au plus dans une structure d’accueils de mineurs  déclaré à la DDJS)
  3. Une session de perfectionnement (6 jours)
  4. Un second stage pratique dans des fonctions de directeur (14 jours minimum en deux séjours au plus dans une structure d’accueils de mineurs  déclaré à la DDJS).

Le premier stage pratique doit être effectué 18 mois maximum après la session de formation générale. La totalité de la formation ne peut excéder 4 ans.

Le directeur de chacune des sessions se prononce, après consultation de l’équipe pédagogique, sur l’aptitude du candidat à la direction d’un accueil collectif de mineurs.

La validation de la session de formation générale confère au candidat la qualité de directeur stagiaire. Seuls les candidats ayant obtenu cette qualité peuvent effectuer les stages pratiques.

Délivrance du brevet :

A l’issue de chaque étape, le candidat procède par écrit à une évaluation personnelle, en référence à son projet de formation. A la fin des 4 étapes, le candidat rédige un bilan de formation. Un jury réuni par la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports du lieu de résidence du stagiaire, décide de la délivrance du brevet au regard de l’écrit et des appréciations émises.

Contact : contact@laligue78.org

USEP

USEP 78

L’Union sportive de l’enseignement du premier degré (Usep) organise des activités sportives pour les enfants de l’école publique, de la maternelle à l’élémentaire, en appui de l’éducation physique et sportive (EPS) dispensée par les professeurs des écoles. Coanimée par des enseignants et des parents, elle réunit plus de 735 000 licenciés enfants et 43 000 animateurs adultes bénévoles au sein de 8 712 associations, ce qui en fait la 4ème fédération sportive de France.

L’Usep est la fédération du sport scolaire à l’école publique, l’UNSS (Union nationale du sport scolaire) prenant le relai en collège et lycée.

Former des citoyens sportifs

L’action de l’Usep s’inscrit dans celle, plus large, de la Ligue de l’enseignement, dont elle constitue la composante sportive scolaire. Inspiré par l’idéal humaniste et laïque de ce grand mouvement d’éducation populaire, son projet éducatif peut se résumer en une formule : « former des citoyens sportifs ».

À l’Usep, l’acquisition de compétences motrices et la construction d’un capital-santé va de pair avec l’apprentissage des règles et le respect de l’autre. En outre, lors des rencontres sportives et associatives, les enfants sont invités à prendre des responsabilités et à exercer différents rôles sociaux : organisateur, arbitre, reporter, etc. Cet éveil à la vie associative passe également par la participation au fonctionnement de l’association d’école elle-même, au côté des adultes.

Rencontres sportives-associatives et pédagogie

Les activités de l’Usep consistent principalement en l’organisation de rencontres sportives et associatives. Celles-ci sont proposées à la fois en temps scolaire, hors temps scolaire (le mercredi et parfois le samedi) et en temps périscolaire (durant la pause méridienne ou après la classe).

L’Usep a développé une pédagogie spécifique pour rendre les activités physiques et sportives accessibles à tous les enfants. La mixité garçons-filles est de règle, au même titre que l’inclusion des enfants en situation de handicap, le principe étant que les pratiques doivent être adaptées aux aptitudes de chacun.

Mouvement pédagogique, l’Usep met les outils conçus pour ses rencontres sportives-associatives à la disposition de tous les enseignants et contribue à leur formation, en lien avec l’Éducation nationale.

L’Usep en chiffres

  • 735 508 licenciés enfants, dont 146 347 en maternelle
  • 43 116 licenciés adultes
  • 8 712 associations locales représentant 10 836 écoles. Rapporté à l’ensemble des écoles, le taux d’implantation de l’Usep est de 23,42%
  • 104 comités départementaux en métropole et outremer
  • 13 comités régionaux